Boostez votre système immunitaire cet hiver

L’arrivée de l’hiver annonce le retour des doudounes et autres vêtements et accessoires permettant d’affronter au mieux la chute des températures. Cette période est également propice au retour des virus et autres microbes responsables de la grippe, du rhume, de l’angine, de la gastroentérite. Ces indésirables représentent une menace potentielle pour une partie de la population plus fragile.

Pourquoi devenons-nous plus rapidement malades en hiver ?

Comment se fait-il que nous soyons victimes (presque) chaque année des mêmes maladies ? Est-ce dû au froid ? Au faible taux d’ensoleillement ? Notre organisme devient-il plus fragile pendant cette période ? Nous allons tenter d’apporter quelques éléments de réponse.

D’une part, le confinement est un élément déterminant pour expliquer l’augmentation des maladies typiquement hivernales. Lorsque les températures commencent à baisser, la population a tendance à s’enfermer dans des espaces confinés et peu ventilés, ce qui augmente le risque de propagation des microbes et des infections.

D’autre part, contrairement aux croyances populaires, les microbes ne meurent pas lorsque la température descend en dessous de 0. Au contraire, la durée de vie d’un virus augmente lorsque les températures baissent et que le soleil est moins présent.

Quelques gestes à faire et habitudes à prendre pour booster son système immunitaire et prévenir la maladie

Quelques bonnes habitudes vous permettront de prévenir la propagation des virus et d’éviter de tomber malade en hiver.

  • Dormez suffisamment et adoptez un rythme régulier. Quand on dort, notre système immunitaire est régulé et renforcé par l’hormone du sommeil (la mélatonine).
  • Sortez couvert ! Couvrez-vous particulièrement le cou, qui est très sensible au froid. Pensez aussi à enlever des couches lorsque vous pénétrez dans une pièce chauffée. Les changements de températures brutaux peuvent tout aussi bien vous faire tomber malade.
  • Lavez-vous régulièrement les mains.
  • Si vous devez tousser ou éternuer, couvrez-vous la bouche et le nez avec votre manche ou un mouchoir à usage unique.
  • Aérez votre habitation : ouvrir ses fenêtres une fois par jour pendant 10 minutes permet de renouveler l’air et d’évacuer les microbes.

Dès que le thermomètre avoisine les 0°, notre alimentation change également. Nous favorisons les plats riches en graisses et en sucres. L’alimentation joue un rôle capital pour survivre aux coups de froids de l’hiver.

  • Ne sautez pas de repas. L’organisme a besoin de carburant pour compenser l’énergie dépensée pour affronter le froid.
  • Favorisez les fruits et les oléagineux (noix, amandes, noisettes, etc.) qui sont riches en nutriments.
  • Faites le plein de vitamines C. La vitamine C permet de freiner le vieillissement des cellules et stimule les défenses du corps.
  • Hydratez-vous. Il ne faut pas oublier de boire, même si le corps ne le réclame pas.

Le vaccin contre la grippe, le vrai du faux

En hiver, le virus de la grippe fait également son retour. Malgré l’existence d’un vaccin, celui-ci n’enregistre pas un taux d’efficacité de 100 %. Quoi qu’il en soit, la vaccination est le seul moyen de se protéger efficacement et pour la population à risque, de prévenir les complications, voire le décès.

Il est primordial de se faire vacciner chaque hiver car le virus de la grippe en circulation mute constamment. C’est la raison pour laquelle les vaccins contre la grippe saisonnière sont mis à jour tous les ans.

À titre de rappel, les antibiotiques ne sont d’aucun secours contre le virus de la grippe. Ils ne protègent que contre les infections bactériennes.

Source

Et  AG Insurance

Addthis
En poursuivant votre navigation ou en cliquant sur 'Accepter les cookies', vous acceptez de stocker des cookies de première et de tierce partie sur votre appareil pour améliorer la navigation sur le site, analyser l'utilisation du site et participer à nos efforts marketing. Consultez la charte de vie privée. Paramètres de cookies Accepter les cookies